Tous les articles 10 magnifiques endroits à visiter en mai

10 magnifiques endroits à visiter en mai

Entre fleurs sauvages et icebergs, plongez-vous dans les merveilles de la fin du printemps.

Nicholas DeRenzo
Par Nicholas DeRenzo12 mars 2024 Temps de lecture : 9 minutes
Le printemps dans la Petite France, à Strasbourg

Le mois de mai est arrivé, avec son lot de samedis tranquilles à base de barbecues et d'excursions à la plage… Mais ce n'est pas la seule façon de savourer les derniers jours du printemps : la hausse des températures fait de la mi-saison une période aussi agréable qu'abordable pour profiter des grandes villes avant l'apparition des foules estivales. La nature regorge de possibilités, que vous choisissiez de vous lancer dans la chasse aux icebergs dans la province la plus à l'est du Canada ou de vous promener au milieu des fleurs sauvages dans le parc national le plus prisé des États-Unis. Voici 10 idées de destinations où profiter au maximum de la douceur de mai.

Faro, Portugal

Pour profiter des offres de mi-saison

Température moyenne : 14 à 22 °C

La plage de Lagos dans l'Algarve, au Portugal
La plage de Camilo dans la région de l'Algarve, au Portugal
Image : Carol Yepes/Getty Images

En mai, United Airlines inaugurera une ligne ralliant Newark, dans le New Jersey, et Faro, au Portugal. C'est la première fois que les Américains bénéficieront de vols directs vers les plages baignées de soleil, les villes de surf et les villages historiques de la région de l'Algarve. Au printemps, le temps y est particulièrement chaud et agréable, la foule n'a pas encore commencé à envahir le sable, et vous pourrez même observer les collines du parc naturel de la Ria Formosa se parer de fleurs sauvages.

La porte d'entrée de l'Algarve est Faro, ville où se trouvent le musée municipal de Faro, un musée archéologique avec une vaste collection d'artefacts de la Rome antique, et l'igreja da Ordem Terceira de Nuestra Señora do Monte do Carmo (église du carmel de Faro), dont la chapelle est ornée des os de 1 245 moines. Récemment, la ville a inauguré son premier hôtel cinq étoiles, le 3 HB Faro, qui propose des chambres minimalistes, un spa avec sauna et bain turc, un bar en toit-terrasse et le restaurant Hábito, où vous pourrez goûter aux plats traditionnels tels que l'açorda de gambas (soupe de pain aux crevettes) et le filet de porc ibérique.

Faro : découvrez les meilleures attractions

Indianapolis

Pour les explorateurs urbains

Température moyenne : 11 à 22 °C

Exposition au musée de l'Indianapolis Motor Speedway
Musée de l'Indianapolis Motor Speedway
Image : Melissa Harms/Courtesy of Visit Indy

La fin du mois de mai est marquée par la course des 500 miles d'Indianapolis, qui attire d'immenses foules et fait grimper en flèche le prix des hôtels, mais le reste du mois est idéal pour explorer cette métropole du Midwest. Et en dehors de la course, il est toujours possible de découvrir l'histoire automobile de la ville : le musée de l'Indianapolis Motor Speedway est fermé jusqu'en avril 2025 pour rénovation, mais il propose tout de même des visites guidées, notamment un itinéraire qui vous permet de faire le tour du circuit en mini bus, puis d'embrasser la ligne d'arrivée, comme le font les vainqueurs depuis 1996.

Cependant, la ville a bien plus à offrir que son mythique circuit. De nombreux établissements valent le détour, à commencer par The Stutz, une ancienne usine automobile rénovée pour accueillir des restaurants (dont Café Patachou, tenu par la militante Martha Hoover), un bar (Turner's Bar), et une pépinière de commerces (St'Artup 317). Si vous préférez les activités de plein air, rendez-vous à Frank's Paddlesports Livery pour louer un canoë, un kayak ou un paddle, ou encore participer à une visite guidée le long de la White River.

La première moitié du mois ne manque pas non plus d'événements intéressants : mi-mai, le parc American Legion Mall accueillera le nouveau festival de musique « I Made Rock 'n' Roll » qui met en lumière le rôle des musiciens noirs dans la création du rock, avec notamment Janelle Monáe, Gary Clark Jr. et Joy Oladokun.

Indianapolis : découvrez les meilleures attractions

Parc national des monts Great Smoky

Pour admirer les fleurs sauvages

Température moyenne : 11 à 25 °C

Coucher de soleil et fleurs de printemps dans le parc national des monts Great Smoky
Image : jaredkay/Getty Images

Ça peut surprendre, mais de tous les parcs nationaux d'Amérique du Nord, celui qui abrite le plus grand nombre d'espèces de plantes à fleurs (plus de 1 500) ne se situe pas dans une forêt équatoriale : il s'agit du parc national des monts Great Smoky, à la frontière entre Tennessee et Caroline du Nord, à l'est du pays. Au début du mois de mai, le parc organise le Spring Wildflower Pilgrimage, un événement comprenant des conférences, des expositions et des randonnées guidées qui permettent d'admirer des « pinceaux indiens », des azalées candulacées et des cypripèdes royaux en pleine floraison. Si vous préférez une visite florale en autonomie, différents sentiers s'offrent à vous : le Oconaluftee River Trail, le Deep Creek Trail, et les trois kilomètres de l'Appalachian Trail qui s'étendent du Newfound Gap Road au Road Prong Trail.

Conseil : pour l'hébergement, deux motels modernes ont récemment ouvert dans la partie ouest. The Wayback, Pigeon Forge, A Tribute Portfolio Hotel arbore un design des années 50 et se dote d'un élégant club de natation qui évoque Palm Springs, en Californie. À Gatlinburg, le Rocky Waters Motor Inn, installé dans un pavillon des années 30, propose des chambres aux allures de cabanes et un restaurant des Appalaches avec une excellente sélection de whiskys.

Parc national des Great Smoky Mountains : découvrez les meilleures attractions

Strasbourg, France

Pour les rats de bibliothèque

Température moyenne : 9 à 20 °C

Une femme lit à l'ombre d'un arbre tandis qu'un bateau passe au second plan, dans la Petite France, à Strasbourg

Cette ville alsacienne située à la frontière entre France et Allemagne est un délicieux mélange de ces deux cultures. Vous y trouverez l'adorable quartier de la Petite France et ses maisons à colombages, l'impressionnante cathédrale gothique dont la construction a débuté en 1015, et une gastronomie où se mêlent les influences des deux pays frontaliers (à commencer par l'inénarrable choucroute garnie et la flammekueche).

En avril, Strasbourg est officiellement devenue Capitale mondiale du livre 2024 de l'UNESCO. De quoi réveiller la Belle qui sommeille en vous, la plus studieuse et française des princesses Disney ! Visitez la bibliothèque nationale et universitaire, qui abrite évidemment une bibliothèque, mais aussi un musée détaillant l'histoire du livre et de l'écriture, et expose notamment des papyrus et des manuscrits médiévaux. N'hésitez pas non plus à faire un arrêt à la librairie Quai des Brumes pour y acheter un roman ou un ouvrage sur l'histoire de la ville (voire l'une des œuvres de Goethe, qui a étudié à l'université locale), que vous irez lire dans le parc de l'Orangerie ou sur la place de la République.

Strasbourg : découvrez les meilleures attractions

Seattle

Pour apprécier l'art asiatique

Température moyenne : de 10 à 18 °C

La nouvelle salle Park Lobby de l'Asian Art Museum, à Seattle

Aux États-Unis, le mois de mai rend hommage au patrimoine des Américains d'origine asiatique et des îles du Pacifique, et il s'avère que Seattle est l'une des meilleures villes où le célébrer. Commencez par le Seattle Asian Art Museum (ou SAM), situé dans un magnifique bâtiment Art déco de 1933 au cœur de Volunteer Park. Il présente actuellement les œuvres d'Anida Yoeu Ali (qui habite à Tacoma, dans l'État de Washington), membre de la minorité musulmane cham qui a fui le Cambodge dans les années 70.

Ensuite, rendez-vous dans le quartier de Chinatown-International District. Sur place, vous devez absolument goûter l'une des spécialités du plus ancien restaurant chinois de la ville (Tai Tung, ouvert en 1935) ou d'un délicieux restaurant japonais (le Restaurant Maneki). Si vous préférez la cuisine moderne, nous vous conseillons Kilig, restaurant innovant où la cheffe Melissa Miranda sert des ailes de poulet à la sauce de poisson, des spaghettis philippins (avec du fromage américain, du lait condensé et des hot-dogs), ainsi que des shots de bulalo (bouillon de jarret de bœuf) et de cognac.

Conseil : consacrez quelques heures au Wing Luke Museum of the Asian Pacific American Experience, musée dédié aux Américains d'origine asiatique, Hawaïens de souche et habitants des îles du Pacifique. Le billet comprend la visite de l'hôtel érigé en 1910 dans lequel s'est installé le musée, et vous pourrez également prendre part à des circuits gastronomiques dans Chinatown.

Seattle : découvrez les meilleures attractions

Twilingate, Canada

Pour se laisser impressionner par les icebergs

Température moyenne : de 1 à 10 °C

Un couple observe un iceberg à Terre-Neuve
Image : Drew Angerer/Getty Images

Vous avez déjà sûrement observé les oiseaux ou les étoiles, mais qu'en est-il des icebergs ? Durant le printemps et l'été, les eaux au large de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Tobago se parent d'icebergs de toutes formes, tailles et couleurs, du blanc immaculé au bleu profond. Ils se détachent des glaciers du Groenland et de l'Arctique canadien, puis dérivent vers le sud jusqu'à l'écozone marine canadienne surnommée « Iceberg Alley », le long de la côte est de la province. On dénombre le plus grand nombre d'icebergs en avril et en mai, mais ils sont plus faciles à observer à la fin du mois de mai.

Ces énormes blocs de glace peuvent être admirés depuis Twilingate, considérée comme étant la « capitale mondiale de l'iceberg ». Vous pouvez aussi monter à bord d'un des bateaux des compagnies Iceberg Quest Ocean Tours ou Iceberg Man Tours pour en profiter au plus près. Pensez à consulter IcebergFinder.com, qui exploite des images satellites et d'autres importées par les utilisateurs, pour connaître les meilleurs endroits où voir ces géants glacés.

Terre-Neuve-et-Labrador : découvrez les meilleures attractions

Tijuana, Mexique

Pour les fans de design

Température moyenne : 13 à 20 °C

L'extérieur du centre culturel de Tijuana, au Mexique
Centre culturel de Tijuana
Image : cesar fernandez dominguez/Getty Images

Pour la toute première fois, deux villes se partagent le titre de Capitale mondiale du design : San Diego, aux États-Unis, et Tijuana, au Mexique. Durant un an, l'art, la culture et l'innovation seront mis à l'honneur, ce qui vous donne une excuse toute trouvée pour découvrir cette ville en pleine mutation. Les musées connaissent notamment un nouvel élan, grâce à des institutions telles que le centre culturel de Tijuana (CECUT) et le Mullme, une collection privée de plus de 9 000 objets sur le thème de la lucha libre. Art Scene Baja propose des visites en petit groupe de musées, de galeries et d'ateliers en compagnie d'un artiste visuel et d'un professeur de design, pour vous aider à aborder le sujet.

Pendant votre séjour, ne faites pas l'impasse sur la scène gastronomique florissante. C'est dans le restaurant Caesar's de Tijuana qu'on aurait inventé la mythique salade César dans les années 1920, mais les amateurs de tacos ne seront pas en reste : Tacos Aarón Soler propose des tacos guisados (au ragoût), Tacos El Franc des viandes grillées à la flamme, et Tras/Horizonte des créations uniques comme le ragoût de thon fumé et le canard au barbecue.

Tijuana : découvrez les meilleures attractions

Côte nord, Oahu

Pour les surfeurs amateurs

Température moyenne : 17 à 27 °C

Un couple apprend à surfer sur la côte nord d'Oahu, à Hawaï

En hiver, les surfeurs professionnels (et leurs admirateurs) affluent sur la côte nord d'Oahu pour s'attaquer aux monstrueuses vagues qui déferlent sur Waimea Bay, Parc Sunset Beach et Parc Ehukai Beach, où se trouve le Pipeline Banzai. Vers le mois de mai, les eaux commencent à s'apaiser, ce qui en fait l'endroit idéal pour la baignade, le snorkeling et l'apprentissage du surf. Les débutants pourront s'initier chez North Shore Ohana School of Surfing, un établissement familial, ou chez North Shore Surf Girls Surf School, intégralement géré par des femmes. En plus de toutes ces aventures, vous aurez peut-être l'occasion de voir des tortues marines vertes, des dauphins à long bec ou des phoques moines hawaïens menacés d'extinction. Petit bonus : c'est la pleine saison des naissances.

Les températures commencent à monter doucement, ce qui vous donne une bonne excuse pour vous rendre à Haleiwa pour goûter les granités de Kaimana Shave Ice, Aoki's Shave Ice et Matsumoto Shave Ice. Demandez un supplément lait condensé pour la touche sucrée, ou haricots azuki ou boules de mochi pour la texture.

North Shore : découvrez les meilleures attractions

Tokyo

Pour les amoureux des glycines

Température moyenne : 15 à 23 °C

Glycines à Ashikaga, au Japon
Parc floral d'Ashikaga
Image : chuck/Getty Images

De fin mars à début avril, des millions de touristes se rendent au Japon pour admirer les cerisiers en fleurs, mais ne repartez pas immédiatement après : en mai, ce sont les glycines qui prennent le relai. Ces plantes grimpantes pastel (fuji en japonais) aux douces couleurs violettes, bleues, roses, jaunes et blanches sont généralement drapées sur des treillis ou taillées en tunnels dignes d'un conte de fées. Si vous séjournez dans le centre de Tokyo, vous aurez la possibilité de visiter de nombreux jardins et parcs, dont le Koishikawa Kōraku-en, le jardin botanique de Jindai et le sanctuaire Kameido Tenjin, où les glycines ont été plantées durant la période d'Edo. (Revenez visiter le sanctuaire la nuit, lorsque les fleurs sont illuminées.)

À environ 90 minutes de la capitale, le parc floral d'Ashikaga est en quelque sorte l'équivalent japonais du parc de Keukenhof, aux Pays-Bas. Il regroupe 350 plants de glycines, dont l'un vieux de 160 ans, un treillis qui s'étend sur plus de 1 000 mètres carrés, et un tunnel de glycines blanches long de plus de 80 mètres. (Et pour une délicieuse pause, goûtez la glace… saveur glycine, bien sûr !)

Tokyo : découvrez les meilleures attractions

Archipel Bazaruto, Mozambique

Pour s'adonner à la biologie marine

Température moyenne : 17 à 27 °C

Dauphins dans l'archipel Bazaruto, au Mozambique
Image : Peter Pinnock/Getty Images

Connue pour ses dunes blanches et ses eaux cristallines, cette chaîne de six îles au large du Mozambique est de plus en plus populaire auprès des touristes cherchant une alternative plus tranquille aux Seychelles et aux Maldives. Mai se prête particulièrement bien aux vacances : la saison des pluies étant terminée, la visibilité sous-marine est optimale et les températures sur la terre ferme sont supportables. Les îles font partie d'un parc national où, selon la saison, vous pourrez apercevoir des tortues de mer, des requins-baleines, des raies mantas, des dauphins et des milliers d'espèces de poissons. Mais le ressortissant local le plus irrésistible est sans aucun doute le dugong, proche parent du lamantin qui se laisser flotter au large.

La meilleure façon de découvrir les « Galápagos de l'océan Indien » est de séjourner dans un complexe touristique en bord de mer avec activités sous-marines. Ainsi, chez andBeyond Benguerra Island, vous pourrez faire du snorkeling le long du récif, tandis que chez Anantara Bazaruto Island Resort, vous pourrez prendre part à une expédition de plongée sous-marine ou une croisière d'observation des requins-baleines qui se rassemblent là-bas d'avril à juillet.

Conseil : un vol d'environ 90 minutes relie Johannesburg à Vilankulo, la ville principale de l'archipel, puis la plupart des complexes touristiques proposent des services de transfert en bateau ou en hélicoptère.

Bazaruto Archipelago : découvrez les meilleures attractions