Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de TripAdvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants :
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.
TripAdvisor
Vietnam
Publier
Messages
Recherche

Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Nice, France
Expert
pour Sri Lanka, Vietnam, Rajasthan, Inde
Auteur de niveau
462 messages
349 avis
201 votes utiles
Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Quelques idées pour changer des copiés-collés de la majorité des agences locales :

Dans la région Nord :

La plupart des agences proposent de visiter les ethnies du Nord Vietnam, en se contentant de rassembler les touristes autour de sites convenus comme les marchés de Sapa, Bac Ha, Can Cau, au point de se demander s'il n'y a pas plus de touristes dans cette zone que de minorités ethniques.

Si pour l'instant le nombre de touristes ne semble pas gêner l'authenticité des marchés, il y a plein de petits marchés plus authentiques tels que Coc Ly (mardi), à 35 km de Bac Ha, Cao Son (mercredi), Nung Kieu Ninh (jeudi), Xin Man (dimanche), Lung Phin (dimanche) entre Bac et Can Cau ...

Lorsqu'on demande aux agences d'aller visiter ces marchés, elles répondent que c'est loin, que la route n'est pas accessible, quand elles ne disent pas carrément que ce n'est pas intéressant. Ils sont plus petits, c'est vrai, et alors ? Le contact n'en est que plus aisé.

Tous ces marchés sont dans un rayon de 70 km autour de Lao Cai et 30 km de Bac Ha. Parce que ce sont des routes de montagnes il faut un peu plus de temps pour y parvenir et en saison de pluies, elles sont effectivement impraticables.

Je conseille à ceux qui souhaitent visiter ces marchés authentiques, de réserver un séjour libre (en hôtel) à Bac Ha ou à Sapa auprès de l'agence "principale" et de passer par une agence ethnique locale sur place (sans intermédiaire) pour organiser les visites des marchés, afin de sortir des "clichés" des agences de Hanoi et d'avoir des guides locaux qui connaissent mieux la région et les dialectes des ethnies. Même conseil pour les treks dans les vallées.

 Il y a d'autres régions moins visitées, bien qu'attirant de plus en plus de curieux depuis l'émission de "Rendez vous en terres inconnues" chez les Lolos Noirs : la région de Hà Giang avec le col spectaculaire de Ma Pi Lèng, la maison des Vuongs, les villages du groupe ethnique Pa Then (Nambo), la région de Cao Bang.

La ballade au village de Ban Pho (Bac Ha) proposée par les agences est sans intérêt. Ce village est rempli de bus de touristes le week end. Ce qui rend les villageois un peu distants. Mieux vaut continuer jusqu'au village de Na Kheo qui permet en plus découvrir l'ethnie Nung.

La ballade payante de Cat Cat proposée par toutes les agences comme authentique est une promenade sur chemin de pierres taillées et d'escaliers avec des marches hautes de 30 cm, qui ne traverse aucun village, même si le portique d'entrée indique Bienvenue au village de Cat Cat. Le parcours se situe sur le territoire d'une commune, c'est tout. Le chemin est bordé de boutiques proposant de l'artisanat local, les seuls villageoises que l'on rencontre sont des vendeuses qui harcèlent les touristes. La cascade est ridicule, même avec la pluie.

Dans la région de Hanoi :

A Hanoi, inutile de prendre un guide, un parcours de visites essentielles se trouve sur ce site

vietnamonline.com/destination/hanoi/old-quar…

Prévoir 3 heures en prenant le temps. Le plan est sassez précis pour que l'on ne se perde pas. Lonely Planète l'a repris dans son guide.

Baie d'Halong : en dehors du "folklore" qui consiste à dormir sur une jonque ll n'est pas indispensable de prendre une nuit sur une jonque. Les excursions d'une journée sur la baie d'Halong découvrent autant de choses que deux jours passés sur la jonque, parce qu'il y a beaucoup de temps morts sur une jonque, même s'ils organisent un cours de cuisine ou des activités kayak pour distraire les clients.

Economie d'argent et de temps qui peut permettre d'allonger le programme d'une journée, voire deux, ailleurs.

Après avoir fait la baie terrestre de Tam Coc, beaucoup oublient de visiter la pagode Bich Dong très proche, dans un joli cadre.

De retour de la Baie d'Halong vers Hanoi, ne pas hésiter à faire un crochet vers Bac Ninh pour visiter la charmante pagode But Thap.

Si le théâtre de Marionnettes sur l'eau de Hanoi est intéressant à voir, il y a un spectacle de marionnettes sur l'eau plus authentique à 10 km de Hanoi dans le village de Dào Thuc: le cadre du Thuy Dinh est enchanteur et très photogénique. Je conseille ce site aux photographes plutôt que le théâtre de Hanoi.

A 25 km de Hanoi, un site rarement proposé par les agences : le palais Thanh Chuong et le village d'époque qui l'entoure.

 A Sai Son, 30 km au sud ouest de Hanoi, un site peu couru, pourtant intéressant et très photogénique : la pagode du Maître - Chua Thay. Même le village vaut le déplacement, avec ses maisons anciennes. Il a servi de décor au film Indochine. On y trouve une grotte où Ho Chi Minh s'est caché pour échapper aux Français en 1947.

A quelques kilomètres à l'ouest de Duong Lam, les guides proposent rarement de visiter les 2 tombeaux de rois nés à Duong Lam, Phung Hung (761-802), roi de 791 à 799 et qui conduisit une révolte contre l’occupant chinois de la dynastie des Tang) et Ngo Quyen (897-944), roi de 939 à 944, un des plus célèbres rois du Vietnam puisque c’est lui qui vainquit les chinois à la fameuse bataille de la rivière Bach Dang (938) en faisant planter des pieux dans la rivière sur lesquels les jonques de l’envahisseur chinois se sont toutes empalées.

 A une trentaine de km de Hanoi, le village de Yen abrite une jolie pagode ancienne : la pagode Tay Phuong (Sung Phuc) souvent oubliée des copiés-collés des agences. Au printemps elle fait l'objet de festivités particulières pleines d'authenticité.

 La majorité des agences mésestiment ( ou survolent trop vite) les villages d'artisans comme Bat Tràng, village de potiers où l'on peut s'initier à la poterie, Phu Vinh et sa vannerie, Dai Dông et ses broderies, Trach Xâ et ses tuniques, Son Dông et ses sculpteurs sur bois, Phunh Xa et ses métiers à tisser et tant d'autres, tous situés dans les environs proches de Hanoi.

Dans la région de Hue :

 à Hue, il y a des sites plus intéressants à voir que certains sites conventionnels: le tombeau de Khai Dinh, le tombeau Minh Mang, souvent oubliés dans les copiés-collés.

 

Plutôt que de se faire balader sur la rivière des Parfums qui est large comme deux fois la Seine, il est plus intéressant lorsqu'on est sur la route de la pagode Thiên Mu de voir la maison jardin de An Hien. Elle fait partie de ces anciennes maisons de notables typiques de la cour de Hué.

A 1 km de la cité impériale, un autre site oublié des copies-collés : le village de Kim Long qui donne un aperçu de la façon dont vivaient les mandarins qui fréquentaient la cité impériale.

A une trentaine de km de Hue, le village ancien de Phước Tích (Phuong Tich), village de potiers composé de temples familiaux et d'une trentaine de maisons bicentenaires pleines de charme. Peu de tours opérators le proposent dans leur programme. Ce qui risque de changer, le village venant d'être reconnu patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.

Dans la région centre:

A Hoi Anh, il est parfois difficile de s'y retrouver tant les informations des guides diffèrent: en dehors des maisons particulières dont les noms ne varient pas, la plupart des temples et des pagodes portent des noms différents en fonction du guide ou du site consulté, par exemple: temple, maison commune ou assembly hall désignent un même site:

 le temple Phúc Kiến, 46 rue Tran Vu est aussi appelé Maison commune de la congrégation chinoise de Fujian ou Fukien

 le temple Quảng Đông (Hội quán Quảng Đôn) 176 rue Tran Phu aussi appelé Maison commune de la congrégation chinoise de Canton

 le temple Trieu Chau ou Hội Quán Triều Châu, 157 rue Nguyen Duy Hieu, aussi appelé Maison commune de la congrégation chinoise de Chaozhou

 le temple Hai Nan 10 rue Tran Phu est aussi appelé Maison commune de la congrégation chinoise de Hainan

 le temple Trung Hoa, ou Ngu Bang 64 rue Tran Phu est aussi appelé Maison commune des cinq congrégations: Fujian, Canton, Hainan, Chaozhou, Hakka; ses bâtiments servaient d'école.

 la chapelle des pionniers Minh Huong, 14 rue Tran Phu est souvent oubliée dans les visites ainsi que la maison-pharmacie Đức An, rue Tran Phu

Un endroit très agréable et photogénique complètement oublié des guides et c'est tant mieux : le temple Khổng Miếu au bout de la rue Tran Hung Dao.

Deux pagodes souvent oubliées et dont on ne peut que tomber amoureux : la pagode Chuc Thanh et la pagode Phuoc Lan à la sortie de la ville (pas de bus garantis)

Le meilleur moyen de visiter Hoi An à son rythme d'un bout à l'autre de la ville, la location de vélo: 25000 dongs la journée.

En 2014 le carnet de 5 tickets de visites est à 120 000 dongs pour les étrangers, et 60 000 pour les Vietnamiens.

Prévoir de découvrir Dalat et ses montagnes boisées, dont certaines agences disent qu'il n'y a pas pas de différence avec les Alpes et qu'il n'y a pas grand chose à voir, en dehors de la cathédrale, de l'orphelinat, de la vallée des amours et des pépinières.

A Dalat il y a de très belles pagodes : les pagodes Linh Phuoc, Thien Vuong, Truc Lam, la région est magnifique.

Dans la région de Pleiku, Kountum, Bon Me thuot, Đông Giang, Lâm Đồng on peut rencontrer de minorités moins "commercialisées" pour l'instant que celles de Sapa.

Bien que les agences disent qu'il n'y a pas grand chose à voir dans cette région, parce qu'elles elles préfèrent vendre des ballades à dos d'éléphant et en pirogue au Lake Lak, il y a encore de nombreux villages authentiques à découvrir dans la région de Pleiku. Les guides de la région eux mêmes le confirment, contrairement aux agences de Hanoi.

Il faut insister pour rendre visite aux minorités Sedang, Co Tu , Ba Na K'Ho ou Koho dont les moeurs et façons de vivre sont singulières et passionnantes. Ces ethnies s'ouvrent à peine au tourisme, il faut en profiter avant le grand rush qui deviendra inévitable dès que les agences auront réalisé qu'il y a de l'argent à faire avec ces villages.

Par contre les villages "ethniques" Lê et M'Lieng de la région du Lake Lak sont sans intérêt, en comparaison avec les autres ethnies.

Sur la route de Dalat à Saigon, à 55 km de Dalat et à 30 km de la route nationale 10, on peut admirer les impressionnantes chutes d'eau de Pongour et les chutes de Dambri à 15 km de la nationale 10. Ici encore les agences disent que c'est loin, que cela fait faire un détour, certaines vont jusqu'à dire qu'il n'y a plus d'eau à cause d'un barrage hydroélectrique construit en amont. Ce qui est vrai. Mais cela vaut aussi pour les chutes de Dray Sap et Draynur D'où la nécessité de vérifier, de s'informer, ne fut ce que pour sortir des kits prêts à vendre !

Dans le delta du Mékong :

Bien que certaines agences disent qu'à Saigon "il n'y a rien d'authentique et rien d'intéressant à voir", Ho Chi Minh ville mérite qu'on lui consacre au moins une journée : ses marchés dont celui de Cholon avec son activité particulière mérite le détour, ses pagodes dont celle de l'empereur de Jade appelée aujourd'hui Phuoc Hai Tu, la pagode Thiên Hậu ou temple de la Dame Céleste, la pagode Giác Lâm, celles beaucoup moins visitées de Phuoc An Hoi Quan, et Khánh Vân Nam Viện. Leurs salles aux étagères bondées d'urnes funéraires permettent de découvrir les liens profonds qui unissent les Vietnamiens à leurs défunts.(partage de repas, d'alcool, de cigarettes. Ils viennent rendre visite aux défunts comme nous rendons visites à un parent à l'hôpital.C'est très instructifs sur leur mode de vie)

Il y a aussi la rue des Herboristes et les cabinets de médecine traditionnelle (15000 dongs la consultation), le musée Fito de médecine traditionnelle, unique au Vietnam, l'église Cham du père Tam et les cabinets d'infirmerie et de kinésithérapie qui l'entourent.

Pour changer des traces de guerre que l'on exhibe un peu facilement, il y a aussi toutes les traces de la culture et de l'architecture françaises.

Le village de Ben Tre, et ses ballades en vélo dans une nature luxuriante, sans bus de tourisme (pour combien de temps ? )

L'île de An Binh, beaucoup plus touristique mais souvent négligée dans les circuits, avec ses jardins, ses vergers et la possibilité de rencontrer réellement des habitants.

La visite de Rạch Giá, ex bastion de la résistance nationaliste, peut l'emporter sur Soc Trang : moins touristique, plus authentique, il y a plus de choses originales à voir. La pagode Phat Lon (« Grand Bouddha ») construite au XVIIIe siècle par les Khmers (rue Quang Trung). Au 18 rue Nguyen Cong Tru, un temple est dédié à Nguyen Trung Truc, chef d'un mouvement de résistance contre la France à la fin du XIXe siècle. Au 14 de la rue Nguyen Du, la pagode de Ong Bac De a été fondée par la communauté chinoise, au XIXe siècle. Elle est dédiée à Ong Bac De, principale divinité taoïste, réincarnation de « l'Empereur de Jade ».

Il y a encore la région de Châu Đốc avec le village de Phu Tan, berçeau de Huỳnh Phú Sổ, fondateur du Bouddhisme social Hòa Hảo, qui avait deux fois plus d'adeptes que le Caodaisme, pratiquement inconnu des guides, et dont il est dangereux voir interdit de parler aujourd'hui

Moins opportuniste que les Caodaistes, il s'est fait assassiner en 1947 par le régime Diem avec le soutien des services de renseignements Français, qu'il voulait renvoyer chez eux. Il passait pour fou au yeux des colons qui tentèrent de l'enfermer faute de pouvoir le mettre en prison, ennemi du régime Vietminh parce que son approche se voulait humanitaire, communautaire, solidaire, mais aussi nationaliste. Un contre-pouvoir politico-militaro-religieux, parfois très violent (le Caodaïsme l'a été aussi en son temps), qui ne semble pas toujours compatible avec le Bouddhisme originel.

Sa Dec, où a grandi Margueritte Yourcenar, regorge d'endroits sympathiques en dehors ou en plus de la maison de L'Amant. Il y a plein de vieilles maisons coloniales (rue Tran Hung Dao aux numéros 6B1, au 12B et au 14B), de vielles pagodes chinoises, et les environs sont magnifiques.

Le marché flottant de Phong Dien, qui se visite à 05h00 du matin(appelé à disparaître) et celui encore plus animé de Long Xuyen, où l'on peut découvrir avec discrétion un "bidonville" sur pilotis dissimulé dans les jacinthes d'eau, avec une population très accueillante. Ce village est beau et paisible.

Lorsqu'on est en individuel, aller au marché de Cai Rang avec un petit bateau dès 6h30/07H00 du matin permet de le voir en plein activité et sans la horde de bateaux de groupes qui tournent autour à défaut de pouvoir se glisser entre les embarcations.

Londres, Royaume-Uni
Auteur de niveau
8 179 messages
4 avis
9 votes utiles
Équipe TripAdvisor
1. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Bonjour maganvadi !

Merci beaucoup pour ce témoignage, il est vraiment très utile, je vais même le rajouter dans les questions fréquentes, pour que nos voyageurs puissent le consulter plus facilement.

A très bientot et n'hésite pas si tu as d'autres infos à nous faire partager.

Margaux

Belas, Portugal
Auteur de niveau
1 message
153 avis
40 votes utiles
2. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Bravo pour ces conseils bien utiles pour organiser notre voyage depuis Singapour en août. Des liens vers des photos que tu aurais prises (tes commentaires de photographe laissent penser qu'il y en a plein) seraient fantastiques.

Merci

3. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

-:- Message de l'équipe TripAdvisor -:-

L'équipe TripAdvisor a supprimé ce message à la demande de son auteur ou parce qu'il ne respectait pas les règles du forum de TripAdvisor.

Vous pouvez consulter nos règles d'utilisation des forums en cliquant sur ce lien : http://www.fr.tripadvisor.ca/pages/forums_posting_guidelines.html

Nous supprimons les messages qui ne respectent pas les règles d'utilisation et nous nous réservons le droit de supprimer tout message, quelle qu'en soit la raison.

Supprimé le : 22 septembre 2014, 04:27
Modifié le : 22 septembre 2014, 04:27
Paris, France
Auteur de niveau
73 messages
124 avis
48 votes utiles
4. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

merci pour tous ces bons plans originaux, j'en prends note pour un prochain voyage, je suis également tombée sous le charme de la région de Dalat, rayonner autour de la ville à moto dans ces magnifiques paysages, que de bons souvenirs et de belles photos ...

Saint-Lary Soulan...
1 message
1 avis
6 votes utiles
5. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

bonjour j'apporte une petite correction a votre article tres bien detaillé, a Sa dec ce n'est pas la maison de marguerite yourcenar, mais celle de marguerite Duras....cordialement.

Nice, France
Expert
pour Sri Lanka, Vietnam, Rajasthan, Inde
Auteur de niveau
462 messages
349 avis
201 votes utiles
6. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Bonjour, Vous avez tout à fait raison . Merci pour cette correction, je ne comprends pas pourquoi j'ai fait cette confusion. Toutes mes excuses.

Alain

Hanoi
Expert
pour Vietnam
Auteur de niveau
2 503 messages
97 avis
103 votes utiles
7. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Il y à prendre et à laisser dans cet intéressant rapport, notamment une certaine idée que LES agences nze font que du sentier battu. Il y en a heureusement qui ne trainent pas des groupes dans les sentiers rebattus ; certaines sont spécialisés dans les circuits individuelsq qui, certes, vont aussi dans les endroits touristiques, mais en passant par de petites routes et en visitant un tas d'autres choses non accessibles aux groupes (ou les autres agneces ne veulent pas embêter avec ça, example l'étonnante cathédrale de Phat Diem près de Ninh Binh ou la magique ile du Tigre en face de Long Xuyen (delta du Mékong) ; il y en a même qui organisent des tours dans les montagnes du Nord où on ne va que de petit village isolé à petit village isolé en couchant chaque nuit dans une maison d'hôtes assez sommaire.

Je connais Sapa comme ma poche et peux vous assurer qu'il est très facile d'aller en trekking loin des "boulevards à touristes" ; la preuve, j'en reviens une fois de plus ; je suis allé au nord de Ta Phin chez le fameux Olivier Sapa (d'ailleurs proposé par une excellente agence de Hanoi) et n'ai pas vu un seul touriste en 2 jours ! Puisqu'on y est, la même agence propose hors de Hanoi une journée de visite non seulement de la pagode Tay Phuong mentionnée dans ce rapport, mais de celle d'avant, très belle aussi, Chua Tay, et de celle d'après, Chua Mia dans le village de Duong Lam (+ le village de Mong Phu et les tombeaux des 2 rois nés dans le village. Et il faut voir leur programme de 12 jours dans les Hauts Plateaux de Hoi An à Dalat, qui inclue même une cascade isolée, celle de l'éléphant à 45 km à l'ouest de Dalat, ainsi que le village de Kon Jari près de Kontum, "capitale" du "roi des Sedang" Marie 1er (avec explications du guide de cette histoire extraordinaire qui fascinnait Malraux). Comme quoi il n'y a pas que des agences qui se contentent des sentiers rebattus !!!

On dit aussi que Bac Ha est touristique ; oui, le samedi (marché de Can Cau) et surtout le dimance (le grand marché de Bac Ha ; pendant la semaine, il n'y a personne et pourtant, il y a du trekking sensationnel tout autour, sur Ta Van Chu, la grande cascade de Hoang Chu Phin, etc. Et je ne vois pas trop en quoi le grand marché de Bac Ha n'est plus "authentique" ; oui, il y a des touristes, mais noyés dans une telle foule de hmongs et autres minorités que ça reste tout de même le plus intéressant et aussi authentique qu'il y a 10 ans (à Coc Ly aussi il y a plein de touristes, j'en reviens !). En fait le marché le plus sensationnel est celui de Bao Lac entre Ha Giang et Cao Bang. (tous les 5 jours lunaires 5-10-15-20 etc.)

Pour l'Histoire, le Bonze fou des Hoa Hao ne s'est pas fait assassiner "par le régime Diem" en 1947 ; Diem a été "installé" comme 1er ministre du Sud Vietnam par Bao Dai en 1954 (avec la bénédiction des français et des américains) et s'est débarrassé des sectes en 1956, mais Huynh Phu Sô était mort depuis 7 ans ; il a été exécuté par le Vietminh le 25 avril 1947 car, bien que "Commissaire spécial" dudit Vietminh dans le sud, il refusait de se plier aux règles et avais fondé le Dan Xa, un parti social-démocrate qui prenait des libertés avec le communisme ; pour éviter que sa tombe ne devienne un lieu de pélireniage, le Vietminh a coupé son corps en 3 et a enterré chaque morceau dans un endroit différent ; la version officielle de l'état-major de la secte a déclaré qu'il était reparti dans sa montagne et reviendrait un jour pour promouvoir l'âge d'or. J'ai passé 3 jours chez les Hoa Hao, qui ne se cachent pas ; il y a un grand portarit du maitre dans chaqae maison, parfois sur le balcon à la vue de tous les passants, et on en parle très librement vu qu'à certains endroits comme l'ile du Tigre, ils sont en majorité.

Pontchâteau, France
4 messages
8. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Bonjour,

Nous sommes 2 copines de 54 ans. Je m'appelle Corinne Souriguère et ma copine Jacqueline France. J'ai lu attentivement tout ce que vous avez écrit et ça me rend super perplexe car ça remet en cause ce qu'on avait préparé ma copine et moi-même.

Nous partirons fin mars 2016 pour 1mois et demi à 2 mois au Vietnam (nord - sud - centre - sud - retour paris du sud).

Nous avons un million de questions à vous poser car vous me paraissez sensé et surtout connaître très bien le Vietnam hors des sentiers battus.

Auriez-vous un numéro de tel ou une adresse mail ? quoique q'un tel serait plus direct.

Nous comptons apporter 20 + 20 kgs d'humanitaire pour les écoles de montagnes et les genfants. Nous aurions également besoin de vos lumières pour savoir quels villages auraient le plus besoin (nous apportons chaussures petits et enfants, fournitures scolaires, stylos crayons couleur, papiers cahiers etc... et des p'tits jouets).

Dans l'attente de votre réponse, Cordiales salutations.

Corinne Souriguère

06 22 73 24 41 corinne.souribcp@hotmail.fr

Nice, France
Expert
pour Sri Lanka, Vietnam, Rajasthan, Inde
Auteur de niveau
462 messages
349 avis
201 votes utiles
9. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Bonjour

A qui s'adresse votre message : à Larsay ou à Alain ?

Je ne prétends pas connaître le Vietnam en profondeur, Je n'y vis pas.

J'ai juste une approche très personnelle de la réalité des choses, étayée par des expériences de vie qui sont aussi personnelles. : )

Si c'est à moi que s'adresse votre message , merci de me le confirmer sur ma boite à messages Tripadvisor.

Bien sincèrement

Alain

Pontchâteau, France
4 messages
10. Re : Vietnam à l'attention des voyageurs individuels

Re,

ce message s'adresse à Alain .

Corinne Souriguère